Sur la route

Après une semaine à Guadalajara très bien accueillis dans la famille de Faleg, nous prenons la route direction Monterrey avec une escale à Matehuala. Onze heures de trajet avec Astrorrito!

The carPavés road

Sur les routes du Mexique, on peut y observer: des paysages désertiques, des cactus à perte de vue, pas de code de la route, beaucoup de Tope pas indiqués (ralentisseur ultra violent), des énormes trous à y laisser une roue, pas mal de contrôles de police et de militaires, un nombre considérable d’accrochages, mucho trafico et surtout des indications incohérentes et plus qu’aléatoires!

crash on the roadcactus fat

A Matehuala, ville natale de Faleg, on se fait accueillir comme des rois par son oncle. Fabricant de bonbons, il nous fera le privilège d’une visite guidée, en passant des pipas aux chouchous, sucettes, gélatines et autres sucreries… Tout artisanal!CahuetesBequille de base

Le ventre bien rempli, en voiture Simone, jusqu’à Monterrey. Détours again mais heureusement bien guidés par les Mexicains toujours prêts à nous aider on arrive après cinq heures de route à Hidalgo, pleine vue sur la face vertigineuse de Potrero Chico. C’est ici que la tchatche de notre Mexicain avocat unijambiste nous permettra d’avoir une chambre pour trois semaines dans le camping « la posada », à deux pas du pied du big wall… Machiiine!

pano on the road

 

pano astro

 

Despues de una semana en Guadalajara muy bien recibidos en la familia de Faleg, tomamos la carretera direccion Monterrey con una escala en Matehuala. Onze horas de trayecto con Astrorito !

En las carreteras de Mexico, podemos observar : paisajes deserticos, cactus a perdida de vista, un codigo de la carretera inexistente, muchos topes, enormes agujeros para dejar unos pneumaticos, unos controles de policia y militares, accidentes, mucho trafico, indicaciones incherentes y aleatorias !

En Matehuala, ciudad nativa de Faleg, su tio junto con su familia nos reciben como reyes. Fabricante de dulces, nos hara el honor de una visita guiada, pasando de las pipas a los cacahuetes garapinados, canas de azucar, gelatinas y otros dulces y caramelos… Todo hecho artesanalmente !

La barriga bien llena, y al carro Simone, hasta Monterrey. Nos perdimos un poco pero gracias a los Mexicanos que siempre estan listos para ayudarnos llegamos despues de cinco horas de carretera en Hidalgo, plena vista en la cara vertiginosa de Potrero Chico. Es aqui que nuestro avogado Mexicano con una sola pierna nos conseguira 2 recamaras por 3 semanas en el camping « la posada », a dos pasos de esta grande montana… Maquina !!

2 réflexions au sujet de « Sur la route »

  1. Vous faites envie les copains! Les paysages ont l’air magnifiques!
    J’ai hâte de voir ce que vont donner vos « vraies » grosses highlines… vivement la suite!

    Je souhaite bien du courage au pauvre Faleg, mais je suis sûr que cette mésaventure n’altérera pas sa bonne humeur légendaire!

    Bises à tous depuis Aix en Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>