Las agujas épisode 2

Bon, forcement ces aiguilles sont magiques, on va pas se contenter de la 9m !! Du coup objectifs du jour, finir de percer et équiper le nouveau jouet (beau jouet de 75m de long  pour 70m de haut). C’est donc une belle grande longueur de 70m qui nous emmène quasi sur l’arête. Pjota me rejoint, sous la pluie ! Des gouttes aux seaux d’eau, un véritable déluge s’abat sur nous ! La montagne crache des pierres, de plus en plus grosses ! Descente en rappels immédiate on dégage ! Belle surprise au camping le soir, je branche le perfo… Rien ! Dix prises plus tard je commence à douter d’une défaillance  du système local ! Forcement y’a marqué 220/240 sur le chargeur… Ici c’est 110 max  :/ Il reste quatre trous sur une batterie, on croise les doigts pour que ça passe !

rigging

Le lendemain, tout se passe pour le mieux, un peu de pluie pour nous titiller mais l’installation se déroule nickel avec Rom et Laure du côté des aiguilles et Pj de l’autre.

Pendant ce temps Faleg en rééducation prend quelques clichés du bas, alors que Chloë se met la mission de faire passer la ligne en bas.

La ligne pré-scotchée arrive, quelques réglages de triangulation des élingues, mise en tension et c’est parti! Ce monstre se dessine enfin devant nous, whaaaaou s’quelle est longue! Et bimm!! de nouveau une belle averse! On décide donc de revenir pour slacker le lendemain, de manière à éviter la purge naturelle de ce versant et ces multiples cailloux qui en descendent…la sécurité c tout de même la base!!!!

Grigri

Le lendemain la fatigue accumulée aura raison de Rom et Pj qui décident de faire des photos et d’encourager nos super nanas sur-motivées et courageuses, chapeau les filles! Elles mettront quelques runs par grand vent et parviendront a faire quelques pas, pas mal de catchs bien physiques… ça va être dur… D’ailleurs notre Laurette se fera mal à l’épaule de nouveau, et ne remontera pas sur cette ligne afin de revenir plus forte…

Big wall de las aguras

C’est donc avec un peu de repos qu’on revient avec Rom et Chloë sur la ligne. Il y a encore un peu de vent mais quelques accalmies permettront à notre équipe de slacker la belle. Ce jour là, Chloë et Rom mettront de beaux essais, quant à moi, après quelques catchs qui laissent de jolis bleus (un peu de rouge aussi;), je décide de partir du milieu et de tenter un retour cailloux qui contre toute attente de ma part s’avère être positif!

Pj l'analgie

Le jour suivant en arrivant sur la ligne nous sommes tous les trois bien fatigués. D’ailleurs la remontée sur corde est une belle épreuve et mes muscles me disent « vas a dormir gringo ». La motivation n’est pas vraiment au rendez-vous, nous sommes exténués et personne n’est décidé à y aller en premier… Bref… après un court instant je me décide à tenter cette grande ligne et part en face après une petite tension supplémentaire de ce gros serpent mouvant! Je regarde les copains en face sur cette aiguille, « c’est fou ce qu’ils sont tout petits vu d’ici » et me décide à me lever; je marche un bon tiers, lâche psychologiquement et bim! c’est le catch. A cet instant je réalise que c’est envisageable, et décide de remonter sans attendre sachant pertinemment que la ligne serra démontée le soir même. Je souffle et repars du début déterminé à me battre! Je slack et me vois au tiers, puis au milieu  » c’est la baston, le vent se lève en plus, sa bouge à fond mais les copains m’encouragent comme jamais « Allez Pj !!!!! lâche rien !!!! bâts toi !!! allez, allez, vas-y…!!!!!! »

La linea larga

Après une énergie énorme laissée sur cette ligne je parviens complétement vidé mais heureux de l’autre coté avec les potes… WaoOuh quelle expérience! et surtout merci les copains pour votre soutien! C’est l’euphorie!!!

On terminera la désintal’ de nuit à la semi-frontale sous les étoiles, pendant que Laure nous assistant du bas, se fera littéralement dévorer par une armée de mosquitos.

Cette ligne nous faisait tous rêver… Elle était magnifique et évidente, mais sa longueur difficile à estimer depuis le bas. Notre stat de back up de 80m était pile poil, et nous avons donc atteint les limites de ce que nous pouvons installer avec notre matos!!!

Nouveau record personnel pour Pj la machine!!!!!!

 

 

Une réflexion au sujet de « Las agujas épisode 2 »

Répondre à Ptite Flotte Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>