La Cascabella

Il fait nuit, on a tous les yeux collés. On avale un café et c’est parti ! Il est 7h, direction le sommet de Potrero chico ! Une claquette au mollet décidera Pj à rester au Camp IV. Arron (un mexicain qui vit avec nous depuis une bonne semaine) sera lui de la partie. Le soleil illumine de suite cette grande face, c’est féérique !

217 get up

On suit les filles, locales AMM de l’étape, qui nous amènent rapidement sur une bonne sente kairnée. Malgré l’ombre, l’humidité est bien pesante ! On est carrément trempés !! Le chemin navigue entre les cactus, les palmiers et les rochers. Plus on prend de la hauteur et plus c’est beau ! Des mers de nuages accrochent les sommets avoisinants. Arron coule des bielles tout le long, essaye de refourguer son sac… Oublie sa Gopro en chemin ! Heureusement que Chlo lui crie dessus : Andale ! Andale, Cabron !

2h15 s’écoulent, on est sur l’arête. Paysage en carton, décor de cinéma, cascabel toujours à son poste ! Y’a plus qu’à installer. Un bitard logique d’un côté, du bon caillou de l’autre. La ligne est vite posée, 25/30m de long pour 25m de gaz direct. Mais c’est plus de 1000m de gaz indirect qui l’entoure ! La météo s’est bien gâtée, on met des Runs illico!

229 chlo maxi bw 230 pat

On se gave tous, c’est le bonheur pour tout le monde ! Et la météo s’améliore, promettant de la slack tout l’après-midi. Faleg torchera l’aller-retour aux couleurs du drapeau mexicain, Laurette gambadera sereinement, tout comme Chlochlo. Quant à moi je réincarnerai un instant Pat’ Edlinger.

239 falegh mexico bw

La décision est prise de rajouter un point côté bitard, pour plus de sécurité/facilité lors des futures réinstallations. C’est Laurette qui s’y colle, armée de son marteau/perfo ;)

242 a laurette first bolt

Désinstallation rapide, sacs bouclés, la descente achèvera de nous fusiller malgré les encouragements d’arcs en ciel et l’appel de la piscine …

242 bis tro

Fini Monterey, fini Potrero, une page se tourne !

 

Le bilan :

225 mètres de Highlines tendus pour six lignes installées.

37 goujons expansés pour 5 nouvelles ouvertures.

1 Swingline, 1 pendule.

**** litres de bières…

Un spot de Highline pour tous avec différentes longueurs : 8, 20, 27, 40, 55 et 75 mètres.

Mais surtout un max de rencontres inoubliables !!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Es de noche, todos con los ojos pegados. Tomamos un cafe y vamonos ! Es la 7 de la manana, direccion la cumbre de Potrero Chico ! Un calambre en la pierna decidira PJ a quedarse al Campo IV. Arron (un Mexicano que vive con nosotros desde una semana) sera el de la fiesta. El sol ilumina en seguida este grande muro, como un cuento de hada !

Seguimos las chicas, locales AMM de esta etapa, quienes nos llevan rapidamente en un buen camino con patitos. A pesar de la sombra, la humedad esta bien pesada ! Estamos mojadissimos ! El camino naviga entre cactus, palmeras y rocas. Mas tomamos altura mas el paisaje es hermoso ! Mares de nuves agaran las cumbres vecinando. Arron tiene dificultades para subir y olvida su Gopro en el camino ! Afortunadamente que Chlo le grita encima : Andale ! Andale, Cabron !

2h15 pasan, llegamos a la cumbre. Paisaje de carton, decor de cinema, cascabel sigue a su puesto ! Solo nos queda instalar. Un bitard logico de un lado, buena roca del otro. La linea se pone muy rapido, 25/30m de larga para 25m de gaz directo. Pero es mas de 1000 metros de vacio indirecto que le alrededora ! La meteo amenaza, empezamos a hecharnos unos Runs illico !

Todos pasamos y es la felicidad para todo el mundo ! Y el meteo se mejora, prometiendo slack toda la tarde. Faleg hara la ida y vuela al color de la bandera Mexicana, Laurette paseara de una manera muy serena, como Chlochlo. Y yo, reincarnaré un momento Pat’ Edlinger.

La decision esta tomada de anadir un punto dell ado bitard, para mas seguridad/facilidad durante las futuras reinstalaciones. Es Laurette que se pega, armada de su martillo/taladro ;)

Desinstalacion rapida, mochilas cerradas, la bajada acabara de matarnos a pesar de los « encouragementss » de un arco iris y la llamada de la alberca….

Se termina Monterey, tambien Potrero, una pagina se torna !

Resultado :

225 metros de Highlines tensado para 6 lineas instaladas.

37 goujons expansados para 5 nuevas aperturas.

1 swingline, 1 pendulo.

**** litros de cerveza…

Un spot de Highline para todos con diferentes distancias : 8, 20, 27, 40, 55 y 75 metros.

Pero sobretodo, un max de encuentros inolvidables !!!!!!!!!!!

 

Mission canyon

Il nous reste 3 jours sur site et 3 highlines nous tiennent à cœur ! Et puis il faut aussi tomber les lignes et pendules de la vieille … Réunion de crise, référendum, putsh… On finira par un vote à mains levées ! On reste un jour de plus et on essaye de poser encore deux lignes. Le canyon central propose de belles longueurs entre 40 et 60m avec pas mal de gaz et des accès pas évidents ! On va commencer par-là !!

9h30, départ de l’équipe 1 (Chlo et Rom) dans la grande voie Estrellitas. Malgré l’ombre de cette face Ouest, maxi chaleur et moustiques à gogo au programme. Les longueurs s’enchainent, jusqu’au fameux Z où Chlo se retrouve en tête. Première expérience de la mauvaise gestion du tirage… Obligée de tirer des mètres de mou avant de grimper ! Mouarff ! Après 6 longueurs, c’est le moment de tirer un rappel pleine face ! De gros menhirs dégringolent de partout, grosses purges obligatoires pour sécuriser la ligne future ! 40m plus bas, je prends pied sur une chouette petite vire avec du bon caillou pas trop expo aux chutes de pierres.

joyeux bordel

Entre temps, l’équipe 2 (Laure, Faleg, Pj et un serpent..) a démantelé le terrain de jeux des jours précédents. Ils nous font parvenir de quoi équiper la ligne, et on foire le premier trou du séjour : goujon mexicain avec un défaut qui fait plutôt penser à du Low Coast nippon !! On perd un peu de temps, on finit d’installer le tout et on se retrouve 75m plus bas en deux rappels !

Flotte

Il est 13h, Laurette décide d’enchainer avec nous de l’autre côté pour finir l’instal au plus vite ! On  enchaine deux longueurs de belle grimpe dont un dièdre sublime qui nous amène sur une vire. Les filles me rejoignent un peu angoissées par leur premier relais sur friends ! Bonne galère de bartasse pour trouver du bon caillou à niveau sur cette arête ! Tout bouge, tout sonne mal…. Et les deux seuls coinceurs qu’on a prévu sont au relais ! 19h00, il manque plus que la tension ! La pluie débarque et nous chasse avec la nuit, on finira demain !

La ligne

On se réveille défractés, démontés, démembrsé par les 12h d’instal de la veille ! Pas moyen de monter la haut pour finir et encore moins pour slacker ! Les deux garçons de la Team 2 se motivent pour aller faire la tension vers 16h. Ils reviendront de nuit, la ligne est prête !!!

rom middle

Il nous reste 2 jours pour slacker cette ligne avec toute cette fatigue accumulée, 55m beau projet !!! La ligne est magnifique et encore une fois bien bien molle… Rom fait des beaux essais, on la retend comme on peut en galérant (le renvoi laissé en bas…). Laure et Clo donnent tout et s’acharnent pour enchaîner les pas sur ce chewing-gum, et malgré le moral et le physique qui est loin d’être à 100 pour cent, on est trop contentes de slacker ensemble et de marcher sur cette ligne, instant magique !

falegitos

 

Complètement sur les rotules, le lendemain, après quelques essais à bout de force et de nerfs, on médiatise les garçons qui montent s’acharner à leur tour ; tout le monde est dans le même état, mais on se motive les uns les autres et on encourage à fond Faleg qui nous offrira des beaux fights !!! Notre Mexicain est enfin sur pieds !!!! Encore une désinstallation sous une pluie battante alors qu’on nous annonce l’arrivée d’un ouragan ! Espérons qu’on puisse monter poser cette ligne au sommet pour notre dernier jour à Potrero Chico… « Réveil prévu à 5h30, on verra le temps qu’il fait… »

Chronique de l’embuscade Mexicaine

Les aventures s’enchaînent et les jours de repos sont inexistants!!!

A peine « Chingonsisima » démontée, on part en grande voie le lendemain pour aller repérer un projet dans un maxi canyon. Jolie voie homogène, que ce soit qualité du rocher ou qualité de la grimpe, tout est bon dans le cochon! Pj s’offrira sa première faille à mains nues et genoux coincés le tout Jean-bradement enchaîné en tête!!! Sortie plateau de cinéma, palmier isolé sur vue dégagée, la BASE!!!!    DSC05097                                                                                   Petite anecdote, à peine rentrés au camping, prise en otage de Rom et P-Rota par quatre Mexicains du FBI ! Début des hostilités à la Tecate (light) (parenthèse again, ici la bière light ça existe!!!!!), auto-libération des otages à la Tequila à 4h du mat!

Réveil en pleine forme à 9h pour aller initier 50 classes mexicaines (visitées la veille par nos deux gic-gig) d’environ 50 élèves soit un total de 2500 slackeurs potentiels sur la place centrale d’Hidalgo. Paso a paso est politiquement impliqué avec Christiano (adjoint au sport sur la commune) qui est ravi de nous accueillir et d’organiser cet évènement franco-mexicain.

tendage

Sous le soleil plus que muy fuerte, les enfants arrivent, s’essayent et s’acharnent… Heureusement les 2500 prévenus ne se sont pas tous motivés, et le nombre est idéal!!! Chuy, rencontré au SlackFest, nous accompagnera avec sa jump et donnera le goût des sauts et figures (au dessus du béton…) aux plus hyperactifs!!! Encore beaucoup de révélations de talents, tous accrochent, la slack a de l’avenir ici!!! Encore une victoire de canard !!!!!!!!!!!!!!!!!

Rom slack Init hidalgo

Pas plus tard que le lendemain, c’est parti: Chloë et Laure décident de gravir le big wall à la force des pieds pour aller repérer une ligne au sommet, pendant que les garçons s’occupent d’accueillir l’équipe de la Cuerda Floja.

Objectifs technico-ludiques: ouvrir, installer, slacker, penduler…

Pendant ce temps là, Clo et Laurette auront mis 2h15 pour monter, sur un chemin marqué, aux lueurs du levé de soleil. Le cirque qui se cache derrière le big wall est juste trop classe, sauvage et majestueux.                                  DSC05249DSC05318            On est aux aguets, prêtes à croiser un puma, un ours ou un tigre, dégoulinantes de sueur alors que le soleil se cache encore ! On ne croisera qu’une vache (qui nous aura quand même bien surprises!), et une cascabel en arrivant sur l’arrête…(serpent venimeux mortel).                                                                                  DSC05283

Crise de panique pour Laurette qui aura quand même tenté de vaincre sa phobie, et sandwich réconfortant avec vue panoramique à 1000m de haut !!!! Trop la classe !!! On crapahutera en alerte vigilance rouge pour repérer les possibilités de ligne et on redescendra réjouies par cette rando entre gonzesses !!!!DSC05309

Cool !! On s’est débarrassé des gonzesses ;) Pas mal de slackeurs de Monterrey sont venus pour le week end, histoire de slacker et de voir un peu comment installer une ligne . Malgré de nombreux scrutages, pas de lignes évidentes entre 20m et 30m à ouvrir.. Du coup on décide d’aller voir de plus près sous la 40. Une partie de l’équipe la réinstalle en KILL BILL, pendant que l’autre s’emploie à ouvrir une plus petite . Rocher moyen, accès végétatif… Tout un programme!DCIM100GOPRODCIM100GOPRO           Le lendemain, tout le monde slack, pas mal de premiers pas, Potrero à sa première 20m !                                                                P1040757                                                      Quelques dizaines de mètres de corde plus tard, un pendule est installé !DSC05405 DSC05415

Tout le monde s’enverra à sa sauce : Superman, Swingline, Pendule…Non sans quelques frayeurs de swingline du mauvais côté !!! Mais bon pas (trop) de bobos, et de l’adrénaline à gogo ! Vivement la prochaine session récréative!        DSC05380  DSC05402

En attendant, une 50/60 full gaz à venir… Installation mission, mais elle mérite ! Affaire à suivre…                                                            P1040811

 

Las agujas épisode 2

Bon, forcement ces aiguilles sont magiques, on va pas se contenter de la 9m !! Du coup objectifs du jour, finir de percer et équiper le nouveau jouet (beau jouet de 75m de long  pour 70m de haut). C’est donc une belle grande longueur de 70m qui nous emmène quasi sur l’arête. Pjota me rejoint, sous la pluie ! Des gouttes aux seaux d’eau, un véritable déluge s’abat sur nous ! La montagne crache des pierres, de plus en plus grosses ! Descente en rappels immédiate on dégage ! Belle surprise au camping le soir, je branche le perfo… Rien ! Dix prises plus tard je commence à douter d’une défaillance  du système local ! Forcement y’a marqué 220/240 sur le chargeur… Ici c’est 110 max  :/ Il reste quatre trous sur une batterie, on croise les doigts pour que ça passe !

rigging

Le lendemain, tout se passe pour le mieux, un peu de pluie pour nous titiller mais l’installation se déroule nickel avec Rom et Laure du côté des aiguilles et Pj de l’autre.

Pendant ce temps Faleg en rééducation prend quelques clichés du bas, alors que Chloë se met la mission de faire passer la ligne en bas.

La ligne pré-scotchée arrive, quelques réglages de triangulation des élingues, mise en tension et c’est parti! Ce monstre se dessine enfin devant nous, whaaaaou s’quelle est longue! Et bimm!! de nouveau une belle averse! On décide donc de revenir pour slacker le lendemain, de manière à éviter la purge naturelle de ce versant et ces multiples cailloux qui en descendent…la sécurité c tout de même la base!!!!

Grigri

Le lendemain la fatigue accumulée aura raison de Rom et Pj qui décident de faire des photos et d’encourager nos super nanas sur-motivées et courageuses, chapeau les filles! Elles mettront quelques runs par grand vent et parviendront a faire quelques pas, pas mal de catchs bien physiques… ça va être dur… D’ailleurs notre Laurette se fera mal à l’épaule de nouveau, et ne remontera pas sur cette ligne afin de revenir plus forte…

Big wall de las aguras

C’est donc avec un peu de repos qu’on revient avec Rom et Chloë sur la ligne. Il y a encore un peu de vent mais quelques accalmies permettront à notre équipe de slacker la belle. Ce jour là, Chloë et Rom mettront de beaux essais, quant à moi, après quelques catchs qui laissent de jolis bleus (un peu de rouge aussi;), je décide de partir du milieu et de tenter un retour cailloux qui contre toute attente de ma part s’avère être positif!

Pj l'analgie

Le jour suivant en arrivant sur la ligne nous sommes tous les trois bien fatigués. D’ailleurs la remontée sur corde est une belle épreuve et mes muscles me disent « vas a dormir gringo ». La motivation n’est pas vraiment au rendez-vous, nous sommes exténués et personne n’est décidé à y aller en premier… Bref… après un court instant je me décide à tenter cette grande ligne et part en face après une petite tension supplémentaire de ce gros serpent mouvant! Je regarde les copains en face sur cette aiguille, « c’est fou ce qu’ils sont tout petits vu d’ici » et me décide à me lever; je marche un bon tiers, lâche psychologiquement et bim! c’est le catch. A cet instant je réalise que c’est envisageable, et décide de remonter sans attendre sachant pertinemment que la ligne serra démontée le soir même. Je souffle et repars du début déterminé à me battre! Je slack et me vois au tiers, puis au milieu  » c’est la baston, le vent se lève en plus, sa bouge à fond mais les copains m’encouragent comme jamais « Allez Pj !!!!! lâche rien !!!! bâts toi !!! allez, allez, vas-y…!!!!!! »

La linea larga

Après une énergie énorme laissée sur cette ligne je parviens complétement vidé mais heureux de l’autre coté avec les potes… WaoOuh quelle expérience! et surtout merci les copains pour votre soutien! C’est l’euphorie!!!

On terminera la désintal’ de nuit à la semi-frontale sous les étoiles, pendant que Laure nous assistant du bas, se fera littéralement dévorer par une armée de mosquitos.

Cette ligne nous faisait tous rêver… Elle était magnifique et évidente, mais sa longueur difficile à estimer depuis le bas. Notre stat de back up de 80m était pile poil, et nous avons donc atteint les limites de ce que nous pouvons installer avec notre matos!!!

Nouveau record personnel pour Pj la machine!!!!!!

 

 

Las Agujas épisode 1

Après avoir passé la journée avec nous sur « Primer Paso entre los muros », Papas et Mono décident de dormir à la Posada pour revenir highliner avec nous le lendemain.

155 Mehnir

On va donc chercher un spot pour ouvrir une ligne d’initiation accessible à pied, afin de pouvoir leur montrer et expliquer une installation de A à Z. On marche, Rom, Papas et Clo à la recherche d’un gouffre ou d’une grotte repérés sur une carte. On ne trouvera rien que d’anciennes mines avec de magnifiques cailloux… Les possibilités de lignes dans la face sont infinies, mais les accès toujours compliqués pour des non grimpeurs…

On décide donc d’aller équiper la ligne de 12m entre « Las Agujas », deux aiguilles de 70m au pied d’une jolie face de 1000m… Quelques lignes commencent tout juste à voir le jour au Mexique et celle-ci doit faire partie des toutes premières. C’est une ligne d’initiation magnifique, le rêve pour faire traverser à quelqu’un sa 1ère highline (surtout après avoir fait ses premiers pas sur une 40m la veille!).

131 Rom aguras derecha135 PAssage de la linea

C’est parti! Rom part en tête et assure Papas et Chloë, puis grimpe sur les deux aiguilles pendant que nous l’assistons depuis le col. Instal’ rapide en aubanant un bloc de 3m2 posé au sommet d’une aiguille et tension à la main (pour éviter de trop de faire bouger!!!), avec Papas à la médiatisation!On oublie le côté pédagogique en remettant l’explication d’une install’ à dans un mois dans le Yucatan!!!

137 Trio au col 2

Papas rejoint Rom en remontant sur une stat et Clo assure Mono dans sa première voie d’escalade, un bon 5+/6a, brillant le type!!!! Papas après 2-3 beaux catchs, traversera aller-retour avec beaucoup d’émotion la ligne. Puis y retournera pour le plaisir de faire quelques figures! Un nouvel addict’ qui a de l’avenir! Machinito!!!!

143 Papas on the line

Mono (qui adore comme il le dit « tous les sports de singe »), fera à son tour la remontée sur corde avant d’aller s’asseoir sur la ligne: beau baptême en hauteur!!! Il se sera mis plusieurs fois en position de départ de chaque côté, alors que son passé de slackeur se résume à quelques essais, la veille à la Posada.

Autant nos deux amis du Yucatan que l’équipe de Paso à paso sortiront marqués par cette belle journée …!!!

Le lendemain on prévoit d’y remonter avec Renan, un brésilien qui nous avait déjà remarqué sur la 40 et qui n’a pu essayer avec Papas et Mono sur la petite, surpris par la pluie et l’orage. Il est là depuis plus d’une semaine et grimpe avec un couple d’amis, et lui non plus, n’a  jamais essayé la highline. On ne connait pas du tout son niveau,       mais après quelques essais, et de belles marques sur le corps, il fait son premier aller-retour!!!! Et Bim!!!!! Toujours pas de leash fall mais alors que nous pensions démonter, des gouttes grosses comme des pizzas nous détrempent en deux deux et éclairs et coups de tonnerre nous chassent de ces beaux pics…

148 Renan tricks

Rom aussi remettra le perçage de la future ligne majeure du spot au lendemain… Maxi projet entre 70 et 80m de long et de haut en perspective…

151 Percage

Primer paso in Monterrey

101 Potrero Face

Depuis quelques jours on se trouve au beau milieu de lames calcaires de plusieurs centaines de mètres de hauts (plus d’1 km), espacées de quelques dizaines de mètres….. Un paradis de la haute ligne ! Pas évident d’imaginer les distances sur de si grandes faces, encore moins les possibilités d’accès ! Le topo des voies étant…. vraiment peu explicite !!

16h30, départ matinal pour un repérage avec PJ la machine et Franz, le mexicain bloqueur. On a repéré une brèche au beau milieu de la face, apparemment 35m de long, pour 70 de haut… Après 20 minutes de marche, on quitte le sentier principal … Et on découvre qu’il y a pire que le maquis corse !!! Ici tout ce qui pousse se voit doté de pics et épines en tout genre ! Du micron à la dizaine de centimètres, ces aiguilles n’attendent que vos mollets ou toutes autres parties de votre corps pour s’enfoncer et ne plus ressortir !!! On a un coupe/coupe !?

105 Cactus

Du coup, bien équipés de nos shorts et tongues, on s’enfonce tant bien que mal pour atteindre le pied de la dite brèche. On s’arrêtera à la moitié du chemin,  au pied d’une face de … 250m !! Du coup, le seul accès serait une course d’arête de + de 1000m de dénivelé… Pas équipée… Une belle mission, ou il nous faudra attendre le reste de l’équipe en convalescence !

On s’oriente donc le lendemain sur un canyon qui se trouve juste en face et qui parait bien plus accessible ! Quelques longueurs sur une belle arête effilées nous amène à un gros cairn de blocs branlant !! Echec de nouveau ! Pas de ligne Again ! Mais bon… On croise un Maxi Phasme transgénique à la descente… Coool.. Il est 12h30, il fait 40° à l’ombre..

107 Chlo le perfo

En route pour un autre canyon (again), situé à 10 minutes. Accès (à pied) en haut d’une superbe barre d’une bonne quarantaine de mètres de haut, bon rocher au sommet, superbe vue sur les Bigs Walls environnants ! Enfin on y est !! 6 Trous plus tard, la rasta est installée / scotchée et (très légèrement) tendue. Pj ouvrira cette première instal’ !

118 Franz119 Papas123 PJ bw

La ligne fait un bon 40+ de long et de haut, avec un visuel sur tas de cactus qui nous aura bien retourné le cerveau ! Le lendemain, Papas, Mono et Franz y feront leurs premiers pas ! Laure et Faleg y feront même de la rééduc !! Dément … Le tout médiatisé par une équipe de télévision locale… Affaire à suivre ;)

128 Groupe120 Faleg l'itw

Next step, réinstaller la micro ligne d’initiation (ouverte il y a un an ) entre les deux aiguilles et équiper un de nos plus gros projet du site : 70/80 de haut et de long…

 

Despues de algunos dias nos encontramos  en medio de laminas de calcar de cientos y cientos de metros de alto (poco mas de un kilometro)…. Un verdadero paraiso para la Alta Linea !! Nada evidente de imaginar las distancias entre estas grandes caras, y aun mas dificiles las posibilidades de acceso !! la guia de las vias de escalada no es muy explicita !!!!

16h30, Una salida matinal por un reperage  con PJ la maquina y Franz, el mexicano apasionado por el boulder.

Vimos una brecha en medio de una de las caras , aparentemente de 35 metros de largo, por 70 de alto… Despues de 20 minutos de caminar, quitamos el sendero principal…. Y descubrimos que aqui todo pica, no solo el chile, sino todo lo que  crece esta lleno de picos y espinas de todo genero, desde microscopias, hasta de decenas de centimetros, es asi que estas cabronas esperan una buena pantorrilla, brazo, cuello, o cualquier parte de nuestro cuerpo para entrar y hacer lo posible por no salir !!!! ….. pasame el cuchillo tengo otra mas!!!!

Asi pues, bien equipados con short y chanclas, nos metemos bien o mal para esperar a pie de dicha brecha. Nos paramos a la mitad del camino, al pie de una cara de….. 250mts !!! entonces el solo acceso es escalando y por lo pronto, no tenemos equipo …. Una bella mision, donde necesitaremos al resto del equipo en convalescencia !!!

El dia siguiente, nos orientamos entonces direccion a un canon que se encuentra justo enfrente y que parece mucho mas accesible !! algunos largos muy bonitos nos llevan hasta  un lugar magnifico, sin embrago, nada de nada, un gran paseo a 40 de grados a la sombra, pero nada de linea hasta ahora.

Despegamos hacia otro canon, situado a 10 minutos, acceso a pie, aproximadamente a 40 Mts de alto, con una piedra preciosa y super compacta, con una vista preciosa sobre los Bigs Walls de alrededor !!! finalmente aqui esta nuestro proximo proyecto !!!! 6 hoyos mas tarde, la rasta de Slack.fr esta instalada, y muy ligeramente tensa ; es a PJ de abri esta primera instalacion !!!

La linea hace bien 40 metros de largo por otros tantos de alto, con un visual muy dificil lleno de cactus y una vegetacion que baila junto con el viento y que da vueltas en la cabeza !!! el dia siguiente Papas, Mono y Franz hicieron sus primeros pasos sobre una Highline ! Laure y Faleg continuan su reedducacion montando sobre la linea sin empujar tanto la maquina , mientras todo esto es mediatizado por la television local.

Proximo paso, reinstalar la micro linea de iniciacion abierta hace ya hace un tiempo, entre las dos agujas y equipar uno de nuestros mas grandes proyectos en este sitio : 70/80 metros de largo por otros tantos de alto……..

Le SlackFestMTY 2013!

A peine arrivés dans ce paisible endroit vendredi soir après deux journées de van, nous prenons la décision de reprendre la route samedi matin pour aller à un Festival de Slackline à Monterrey. Effectivement, des slackeurs de Guadalajara nous en avaient touché deux mots. C’est l’un des premiers rassemblements de slack au Mexique, nous ne pouvions pas rater ça!

On prend les infos pour s’y rendre et c’est reparti pour un tour d’Astrorrito! Heureusement nous sommes samedi matin et il n’y a pas trop d’embouteillages… Nous estimons en avoir pour une grosse heure. On arrive en plein centre ville Monterrey mais rien! Pas de slack… On s’est bien trompés en ayant suivi des fausses infos! L’évènement se passe au sud de Monterrey dans un petit village nommé « El Barrial ». Bref, légère exaspération, mais après 5 heures de van, on se retrouve dans un cadre magnifique, entourés par des montagnes et une ambiance incroyable! Ce Festival a été organisé par une équipe de slackeurs de Monterrey « La cuerda floja ».

Rom pool 2maxi team

Au programme, water pool, contest de jumpline avec notre Faleg national comme juge, et contest de longue! On peut tirer notre chapeau à Chloé, PJ et Rom qui mettront le feux !! Et pour ma part (Laure), je décide de rater un corean et de me déchirer le sous épinal… Et oui je suis solidaire avec Faleg… Quelques jours de récup’ en amoureux s’imposent. :( :( :(

pigeon slacklineTHE Mouflage

La journée se terminera en musique avec de la slack, du jonglage, du « oula oup » et de la danse Africaine. Grosse ambiance festive ! La slackline commence tout juste ici au Mexique mais il y a du très gros potentiel et de l’acharnement à tout va !    Jump

Excellente dia! Rencontre avec des gens muy buena onda! Mais après toutes ces péripéties (2 éclopés, et une tourista soudaine pour Clo!), encore merci à Rom qui nous reconduira au camping (2 heures again) pour y passer une douce nuit.

Saga africa

A penas llegamos en este lugar lleno de paz el viernes, despues de dos dias de Astrorito, tomamos la decision de tomar la carretera el sabado por la manana para ir en un Festival de Slackline en Monterrey. Efectivamente, unos slackers de Guadalajara, nos habian hablado de este evento. Es uno de los primeros festivales de slack aqui en Mexico, no podiamos faltar !

Tomamos las informaciones para llegar hasta haya y vamonos de nuevo a dar una vuelta de Astrorito !

Afortunadamente, somos es sabado por la manana y no hay tanto trafico… Estimamos tener una buena hora de carro. Llegamos en el mero centro de Monterrey pero nada ! No hay slack, no hay festival, no hay nada de nada… Nos equivocamos siguiendo falsas informaciones !

El evento pasa en el sur de Monterrey en un pueblo llamado « El Barrial ».

En fin, un poco de exasperacion, pero despues de cinco horas de van, nos encontramos en un hermoso lugar, con montanas todo alrededor y un ambiente increible ! Este festival fue organizado por un equipo de slackers de Montterey « La cuerda floja ».

Al programa, water pool, competicion de jumpline con nuestro Faleg quien participa  como juez, y contest de longue ! Podemos felicitar a Chloé, PJ y Rom quienes pusieron el fuego !! Y de mi parte (Laure), decido faltar un truco (corean) y lastimarme el « sous épinal »… Y si, soy solidaria con Faleg. Algunos dias de recuperacion en enamorados se tienen que programar. L

El dia se terminara en musica con slack, malabares, oula up y baile Africano. Mucha Fiesta ! La slackline empieza aqui en Mexico pero hay mucho potencial y aferramiento !!

Una exelente dia y encuentros con gente muy buena onda ! Pero despues de todas estas peripecias (2 lastimados y una buena vengansa de Quatemoc para Chloé), gracias a Rom quien nos llevara al camping (dos horas de regreso) para pasar una dulce noche.

Sur la route

Après une semaine à Guadalajara très bien accueillis dans la famille de Faleg, nous prenons la route direction Monterrey avec une escale à Matehuala. Onze heures de trajet avec Astrorrito!

The carPavés road

Sur les routes du Mexique, on peut y observer: des paysages désertiques, des cactus à perte de vue, pas de code de la route, beaucoup de Tope pas indiqués (ralentisseur ultra violent), des énormes trous à y laisser une roue, pas mal de contrôles de police et de militaires, un nombre considérable d’accrochages, mucho trafico et surtout des indications incohérentes et plus qu’aléatoires!

crash on the roadcactus fat

A Matehuala, ville natale de Faleg, on se fait accueillir comme des rois par son oncle. Fabricant de bonbons, il nous fera le privilège d’une visite guidée, en passant des pipas aux chouchous, sucettes, gélatines et autres sucreries… Tout artisanal!CahuetesBequille de base

Le ventre bien rempli, en voiture Simone, jusqu’à Monterrey. Détours again mais heureusement bien guidés par les Mexicains toujours prêts à nous aider on arrive après cinq heures de route à Hidalgo, pleine vue sur la face vertigineuse de Potrero Chico. C’est ici que la tchatche de notre Mexicain avocat unijambiste nous permettra d’avoir une chambre pour trois semaines dans le camping « la posada », à deux pas du pied du big wall… Machiiine!

pano on the road

 

pano astro

 

Despues de una semana en Guadalajara muy bien recibidos en la familia de Faleg, tomamos la carretera direccion Monterrey con una escala en Matehuala. Onze horas de trayecto con Astrorito !

En las carreteras de Mexico, podemos observar : paisajes deserticos, cactus a perdida de vista, un codigo de la carretera inexistente, muchos topes, enormes agujeros para dejar unos pneumaticos, unos controles de policia y militares, accidentes, mucho trafico, indicaciones incherentes y aleatorias !

En Matehuala, ciudad nativa de Faleg, su tio junto con su familia nos reciben como reyes. Fabricante de dulces, nos hara el honor de una visita guiada, pasando de las pipas a los cacahuetes garapinados, canas de azucar, gelatinas y otros dulces y caramelos… Todo hecho artesanalmente !

La barriga bien llena, y al carro Simone, hasta Monterrey. Nos perdimos un poco pero gracias a los Mexicanos que siempre estan listos para ayudarnos llegamos despues de cinco horas de carretera en Hidalgo, plena vista en la cara vertiginosa de Potrero Chico. Es aqui que nuestro avogado Mexicano con una sola pierna nos conseguira 2 recamaras por 3 semanas en el camping « la posada », a dos pasos de esta grande montana… Maquina !!

Rassemblement à El Diente

A une demi heure de Guadalajara se trouve un spot de grimpe: El Diente.

Le site est un terrain de jeux idéal pour le bloc, avec quelques courtes voies, où des familles viennent se promener le week end et les amateurs de 4×4 s’amusent à vider leur plein d’essence…

Bref, une variété qui ne pouvait pas mieux accueillir un rassemblement de slackline!

En effet, Laure et Faleg avant l’arrivée de toute l’équipe, avait annoncé à la communauté de grimpeurs de Guadalajara, que « Paso a paso » allait être présent sur le site tout le week-end du 10 et 11 août: des slacks pour tous niveaux et une highline (ou plutôt midline) pour initiations.

Le samedi, une partie de l’équipe installe les slacks au sol avec 4 slacks évolutives de 5 à 15 mètres, une kill bill de 45m et une rodéo, pendant que d’autres partent grimper et équiper la highline. Des slackeurs mexicains ajouteront une jumpline et une 35m afin que tout le monde y trouve son compte!!!

C’est Axel, un jeune slackeur accompli qui ouvrira le bal sur la highline. Il a suivi quasiment toute l’installation, posé pleins de questions sur le matériel, les techniques d’installation, les éléments de sécurité indispensables sur lesquels nous avons pu échanger, et a clôturé la mise en place en allant scotcher la ligne avec le back-up…

Débordant d’énergie, de curiosité et d’excitation, il nous aura vraiment impressionné en traversant aller-retour, après quelques essais (et de beaux leashfalls), sa première highline!!!!

C’est parti, des jumpeurs, des débutants, des enfants, des adultes, des mexicains, des étrangers, des grimpeurs, des slackeurs… le site s’anime! Mission accomplie pour l’équipe!!! Leashfalls, figures, traversées, surf s’enchaînent dans une super ambiance jusqu’à ….. CRAKKK!!!! non… On devine immédiatement dans le regard de Faleg que quelque chose ne va pas. Après une chute de la jumpline, sa cheville a craqué en atterrissant sur le bord du crash pad… Très certainement une entorse… Même s’il ne peut y croire dans les premières minutes, ça sera sûrement quelques semaines de récupération qu’il faudra au local de l’équipe…. Nous passons subitement de la joie à la déprime….

Nous terminons la journée en désinstallant toutes les slacks après une longue discussion pour la mid qui n’est accessible qu’aux grimpeurs, et partons juste avant un énorme orage. Petite étape dans une « taqueria » du village voisin, où nous dévorons farandoles de tacos sauces diverses et variées (tacos de lengua, suadero, chorizo, labio, carnaza, pastor, sesos, gringas, quesadillas, papas rellenas, agua de jamaica y horchata…). Le tout au beau milieu d’un véritable déluge !!   Heureusement que nous n’avons pas passé la nuit sur place comme prévu au départ, la pluie et le vent ayant fait de gros dégâts cette nuit là à Guadalajara!!!

Le dimanche, nous installons tout le site De nouveau! Et la bonne ambiance est de retour, malgré la cheville de notre Mexicano, qui est maintenant bien gonflée… Faleg jouera le rôle de musicos, Coach et photo reporter, tandis que les équilibristes se montreront encore plus nombreux et acharnés!

Au final, une centaine de slackeurs seront passés sur les deux jours au sol, une bonne vingtaine sur la highline, deux l’auront traversée, des centaines de spectateurs, une mauvaise blessure, pas loin de cent tacos et de nombreux premiers pas au sol comme en hauteur … Une belle illustration de « Paso a paso », un excellent week-end avec pleins de superbes rencontres, des Mexicains sur-motivés et plus qu’accueillants, encore merci à vous!!!!

La galerie Photos !         Et la tempête en direct live !!

A media hora de Guadalajara, hay un lugar famoso de escalada : El Diente.

Este spot es un terreno ideal para hacer bulder, con unas vias cortas, y donde una que otra familias En fin, esta variedad de piedras nos permitiran realizar un evento de slackline !

En effecto, Laure y Faleg antes la llegada de todo el equipo, habian anunciado a la cominidad de escaladores de Guadalajara, que « Paso a paso » hiba a estar presente en el spot todo el fin de semana del 10 y 11 de agosto : muchas slackline para todos niveles y una highline (mas iben midline) para esta iniciacion.

El sabado, una parte del equipo instala las slack en el piso ( 4 que van de 5 a 15 metros, una kill bil de 45 m y una rodeo), mientras los otros van a escalar y equipar la highline. Unos slackers Mexicanos anadiran una jumpline y una 35 metros para que todo el mundo pueda divertirse.

Es Axel, un joven slackeur, que abrira el baile en la highline. Axel siguio casi toda la instalacion, pregunto mucho sobre el materiel, las tecnicas de instalacion, los elementos de securidad indispensables que pudimos intercambiar, y ha cerrado la instalacion poniendo el scotch en la linea con en back-up. Explotando de energia, de curiosidad y exitacion, nos impresiono un monton cruzando ida y vuelta, despues de unos intentos (y bonitos leashfalls), esta highline !!!!

Y vamonos ! Jumpers, principiantes, ninos, adultos, mexicanos, extranjeros, escaladores, slackers… El Diente se prende ! Mission acomplida por el equipo !!! Leashfalls, trucos, cruzadas, surfs siguen en un ambiente padrissima hasta que…. CRAKKK ! nooooooo…. Adivinamos en seguida en la mirada de Faleg que algo no va, un pequeno grito despues de una caida en la jumpline, nos dice que su tobillo se esguinzo aterrizando en la orilla de un crash pad… Mismo si el no lo quiere créer durante los primeros minutos, sera unas semanas de recuperacion que necesitara al mexicano del equipo… Pasamos de la felicidad a la depresion… ;(

Terminamos el dia desinstalando todas las cuerdas despues de una larga discusion a proposito de la midline que solo es accesible a los escaladores, y nos vamos justo antes de una tempestad enorme. Pequena vuelta en una « taqueria » de un pueblo vecino, donde nos llenamos de estos tacos con sus salsas de diferentes variedades (tacos de lenguan suadero, chorizo, labio ; carnaza, pastor, sesos, gringas, quesadilas, papas rellenas, agua de jamaica y horchata…) Todo esto al medio de un  grande tormenta !!! Afortunadamente no pasamos la noche en el Diente como lo habiamos dicho al principio. La lluvia y el viento causaron muchos danos materiales esta misma noche en Guadalajara.

El domingo, instalamos todo « de nuevo » ! Y el buen ambiente ya regreso, a pesar del tobillo de Faleg que ahora esta bien enchado… Faleg jugara el papel de musico, coach y photo reporter, mientras que los demas, slackearon y se afferaron hasta el anochecer.

Al final, muchissimos slackers pasaron en estos dos dias en las slackline del piso, y mas o menos 20 en la highline. Dos la cruzaron, muchos espectadores, una lesion un poco grave, mas o menos 100 tacos y muchos primeros pasos en el suelo como en altura… Bonita ilustracion de « Paso a paso », un exelente fin de semana con maravillosos encuentros, Mexicanos muy motivados y acogedores .

Otra vez, Gracias a ustedes !!!!

 

Initiation casa canica

Hola, hola!

Après 36 heures de voyage pour rejoindre la terre promise vient le temps des retrouvailles avec les copains. Il est 1h du mat (8h en France) ici tout le monde a bonne mine et la soirée va un peu s’éterniser.

Affiche casa canica

Après de brèves heures de sommeil, nous voilà partis pour notre première initiation et rencontre mexicaine. Nous accueillons au sein du plus grand parc de Guadalajara ce matin un groupe d’enfants malades du cancer que nous sensibiliserons à la slack par le biais de l’association Casa Canica.

La ronde

A peine arrivés une belle surprise! le parc est magnifique. On peut y voire de grandes étendues d’herbes humides et de très beaux arbres (eucalyptus, mimosas, pistachiers…). Nous croisons quelques sportifs matinaux et commençons les installations, il est 9h. Mise en place de 5 lignes sur ce bel espace (4 slack d’initiation entre 3 et 7m de long et 1 à 60m pour  les démonstrations) en attendant l’arrivée des enfants.

Les enfant arrivent en fin de matinée. Après quelques jeux de présentation et de mise en confiance, Faleg avec pertinence et énergie réalise une séance d’échauffements et d’étirements très bien menée.

Exo marche sur la lignapj initie

Par la suite les enfants et accompagnants tourneront sur les ateliers, et cette belle journée se déroulera dans la joie et la bonne humeur. Âgés de 7 à 19 ans, les enfants et ados ont fait preuve d’une énergie débordante face à l’activité qu’on leur faisait découvrir. Volontaires, plus que sociables et curieux, souriants et croquants la vie à pleine dents, ils ont réussi à nous faire oublier leur maladie… Magnifique échange.

Nous avons profité de la pause déjeuner pour leur passer quelques images du film de Seb Montaz « I believe I can fly », histoire de leur montrer la diversité de ce sport.

Carlito Chlo avec les 2 minots

A la fin de la journée, les enfants ont appris à installer une slackline… Et oui !!! Paso a Paso leur a fourni leur premier kit ;) Ça leur permettra de continuer de pratiquer mais aussi de faire découvrir à ceux qui n’ont pas pu venir .

Instal mode   tendage

Un grand merci  à eux pour ces moments de partage, l’aventure commence au mieux ! Groupe

Hola, HoLA !!

Despues de 36 horas de  viaje para llegar a la tierra prometida, viene el tiempo de reencuentro con los amigos. Es la 1 de la maduraga (las 8hrs en francia) aqui todo el mundo esta de buen animo y parece que la noche va para largo…..

Despues de unas cuantas horas de sueno, partimos por nuestra primera iniciacion en Mexico, escogimos para esto, uno de los mas grandes parques de Guadalajara, El metropoitano, esta manana un grupo de ninos enfermos de cancer quienes nos dan la oportunidad de compartir con ellos nuestra gran pasion a traves de la asociacion Casa Canica.

AL llegar a este parque, una bella sorpresa, el parque es magnifico, podemos ver kilometros y kilometros de hiervas humedas y de grandes arboles (eucaliptus, mimosas y pistacheros..). Cruzamos unos cuantos deportistas matinales, decimos : hola buenos dias, dejamos estos grandes sacos y comenzamos la instalacion ; son las nueve de la manana y una vez que las 5 lineas estan instaladas (4slack de iniciacion entre 3 y 7 metros de largo y una de 60 para la animacion y demostracion), entre tanto…. Los ninos llegan !!!!!

Es el fin de la manana y despues de algunos juegos donde nos presentamos y nos ponemos en confianza, Comienzo a hacer unos ejercicios de calentamiento y de estiramiento, asi como una explicacion sobre el equilibrio y juegos basicos.

Enseguida, los ninos y los acompanadores tornabamos en los diferentes talleres que preparamos para ellos y es asi como este bello dia se desarrolla lleno de felicidad y buen humor. Edades entre 7 y 13 anos con exepcion de Carlos de 19 anos, estos ninos hacen prueva de una energia debordable frente a este deporte que les hacemos descubrir. Todos ellos, mas que sociables y curiosos, sonrientes, disfrutan de la vida con plenitud y han logrado hacernos olvidar lo que llamamos las enfermedades del mundo… un magnifico intercambio !!!

Disfrutamos de una pausa para el desayuno para pasarles algunas imagenes de la pelicula de Seb Montaz « I belive I can fly », historia de mostrarles la diversidad de este  deporte !!!

Al final del dia, los ninos aprendieron a instalar una Slack line (sistema primitivo), y si !!! Paso a paso les dimos su primer kit, que les permitira continuar a practicar la Slack y tambien de poder compartir esto  y hacer descubrir a quienes no pudieron venir .

Un gracias enorme por haber compartido con nosotros estos grandes momentos !!!!! La aventura comienza chingon !!!!!